Pokémon Sivatel

Explorez l'archipel Sivatel , où sévissent GS , Storh , Détec et Safui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un refugié dans l'île

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

1 Un refugié dans l'île le Sam 8 Sep - 18:17

Jiru

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
Rappel du premier message :

Je ne connais pas cet endroit...Néanmoins, l'air marin était omniprésent.
Je suis...sur une île ? Où est-ce que je pourrais me trouver un endroit sûr sur...heu ...une île ?
*soupir* J'espère que cette île est déserte...Si c'est le cas, il faut quand même que je trouve quelque chose pour me reposer...

Mais alors que je m'approchais d'une étrange caverne,je sentis que l'on me suivait...
Je me retourne d'un coup et je ne vit que le vent souffler sur l'herbe vaste et les buissons s'agiter par le vent. Mais, je réussit à voir une forme qui se distinguait du reste...
Je...ne suis pas seul ? Cette île n'est pas déserte ?

Voir le profil de l'utilisateur

26 Re: Un refugié dans l'île le Ven 14 Sep - 15:58

Fantassia

avatar
Aventurier
Aventurier
A ton tour maintenant !
Elle avait vu toute la scène. Elle avait vraiment pitié de ce Pokémon, et était triste pour Goramp, mais... Elle restait d'une cruotée sans égards, comme toujours. Enfin, cette fois ci, tout semblait différent. Rien que pour se venger du supplice que Goramp lui avait infliger, rien qu'en oubliant hier, elle avait une envie irrésistible de les abandonner. Ils étaient faible. Elle détestait ça. Un pauvre petit pokémon aussi faible qu'était Jiru,tout le monde ne pouvait pas être puissant. Et Goramp, une si triste histoire ne pouvant combler horrible trahison qu'il avait vécu. Mais toutes ses épreuves ensembles les avait tellement rapprochés... Gaïa se rendit compte qu'elle ne pouvait pas abandonner Goramp. Ce serait le pire des crimes, de le trahir, tout comme son dresseur l'a fait, tout comme elle avait déjà envisagé de le faire. Ce serait si terrible...
-Compte sur moi!
Elle lança un regard noir ou tutankaafer qui ne pouvait plus s'enfuir. Désormais, elle allait se battre pour ses amis. Elle lança une Ball'Ombre qui toucha de plein fouet le tuthankafer. Il tomba a terre, elle s'approcha de lui et le bombarda de Ball'Ombres qui eurent raison du Pokémon. Complètement Ko, comme Jiru, Goramp. Elle était seule. Un silence de mort régnait et un air glacial soufflait. Ce n'était pas le cadre idéal. Elle resta près de Goramp et guetta les Pokémons qui semblaient voltiger tout autours d'elle.


---------
Trois roses! Merci à Goramp!

Spoiler:




Spoiler:
Voir le profil de l'utilisateur

27 Re: Un refugié dans l'île le Dim 16 Sep - 22:42

Goramp

avatar
Srevne'l à nimda
Srevne'l à nimda
Il faisait...froid. La noirceur du KO était totale, jusqu'à ce qu'une lumière éclatante survint avant de se dissiper et laisser place à un objet étrange : un arc de métal assez petit avec un trou au bout, laissant présager d'une chose pouvant en sortir. C'est précisément ce qui se passa : un objet plus petit fut éjecté à très grande vitesse dans un bruit violent et court.

Je me réveilla en sursaut, haletant. Il me fallut quelques secondes pour me souvenir de l'endroit où j'étais. Je pus voir Gaïa en tournant la tête. Je lui fit un sourire hésitant, ne sachant pas si elle m'avait vu quand je voulais l'arrêter avec mon Poing-Ombre. Je laissa mes doutes de côté et me releva. La caverne était vraiment silencieuse, le Tutankafer était à terre et Jiru étais KO également. Je regarda les alentours, avant de poser mon regard sur Gaïa une fois de plus.
-Ce...C'est toi qui m'a sauvé, Gaïa ?
Sans attendre sa réponse, je regarda vers la sortie et me dirigea vers celle-ci.
-On ferait mieux de ne pas rester dans le coin !
Je pris Jiru dans mes bras pour partir mais pendant que j'invitais Gaïa à sortir, il y eut une grosse secousse et l'entrée s'effondra sur elle même, avant que de nombreux Funécire sortent de derrière nous. Je me sentis vraiment mal dès qu'ils arrivèrent, et pour cause : les Funécire aspirent l'énergie vitale des autres Pokémon pour vivre.


---------


Spoiler:

Pokédex :
Platine : 493/493
HG : 493/493
SS : 493/493
Noir : 649/649
Blanc : 649/649
Noir 2 : 649/649
Blanc 2 : 649/649
◔◡◔
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-gs.pokemonlegend.org

28 Re: Un refugié dans l'île le Lun 17 Sep - 11:13

Jiru

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
Je sentit tout tremblé quand tout à coup je me réveilla dans les bras de Goramp qui semblais courir loin de la grotte et en ça compagnie se trouva Gaïa qui était à ces côtés .
...! Qu'est se qui c'est passé ?! disais-je d'une voix épuisé et paniqué .
Je me demanda où était passé le terrifiant Tutankafer qui était très puissant à mon goût , je regarda de tout les côtés effrayé .Petit à petit je me rendit compte qu'il n'eu plus aucun danger ...Pour le moment ...

Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: Un refugié dans l'île le Lun 17 Sep - 16:51

Fantassia

avatar
Aventurier
Aventurier
-Des... Des funécires?!
Gaïa ne craignait personne. Elle n'avait peur de rien. Sauf pour les Funécires. Tous ce qu'elle avait entendu sur eux n'étaient guerre rassurants. Les Funécires qui se nourrissait de l’énergie vitale des Pokémon. En plus de ça, elle était coincé... Mourir ici et maintenant? C'était inconcevable!
-Goramp! Vu que depuis que je te connait tu t'est évanoui tellement de fois qu'une de plus ne compte pas hein? Fait colère! Vite! Je suis trop jeune pour mourir!
Alors un funécire s'approcha d'elle. Elle était paralysée tellement elle avait peur.
-Non!!! Arg... Les funécires s'étaient déjà servis.


---------
Trois roses! Merci à Goramp!

Spoiler:




Spoiler:
Voir le profil de l'utilisateur

30 Re: Un refugié dans l'île le Lun 17 Sep - 21:55

Goramp

avatar
Srevne'l à nimda
Srevne'l à nimda
Jiru s'était réveillé.
-Goramp ! Vu que depuis que je te connais tu t'es évanoui tellement de fois qu'une de plus ne compte pas, hein ? Fais Colère !
Je pris assez mal cette phrase. Gaïa, en plus d'insinuer que je suis faible, me donne des ordres tel mon ancien dresseur !
-Vite ! Je suis trop jeune pour mourir !
-(Ca ne finira jamais ?! Gaïa est en danger ! Il faut que je l'aide !)
Je lança donc une attaque Colère à pleine puissance, mais à chaque contact, je me sentais de plus en plus mal.
-Non ! Arg...
-GAÏA !
Un Funécire l'avait approchée sans que je m'en rende compte. Je fonça sur le Funécire en donnant des coups sans vraiment déclencher d'attaques, mais ceux-ci le traversait.
-Saleté de type Spectre !
La fatigue dûe à ma précédente attaque commença à s'accumuler, ce qui me fit voir flou. C'était quitte ou double, autant tous les attaquer d'un coup avec une attaque super efficace.
-Vibrobscur !
Cette attaque toucha tout le monde, alliés et moi compris. Les Funécire disparurent les uns après les autres, nous laissant, Jiru, Gaïa et moi à l'abandon dans une grotte à moitié occupée par les humains et avec la sortie bouchée sans moyen de la déboucher, et bien sûr en ayant gardé l'énergie vitale qu'ils nous avaient pris. Plus fatigué et mal au point que jamais, je m'appuya sur un rocher pour rester debout en regardant Gaïa, n'ayant même plus la force de parler.


---------


Spoiler:

Pokédex :
Platine : 493/493
HG : 493/493
SS : 493/493
Noir : 649/649
Blanc : 649/649
Noir 2 : 649/649
Blanc 2 : 649/649
◔◡◔
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-gs.pokemonlegend.org

31 Re: Un refugié dans l'île le Mar 18 Sep - 10:30

Jiru

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
Après l'attaque des Funécires qui réussir à nous enfermé dans cette endroit lugubre ,nous avons pas moyen de sortir d'ici à part nos attaques mais qui sont affaiblits par l'épuisement .
-Ouvrez nous !!! J'ai une idée je vais utlisé psyko !
J'utilisa psyko sur chaque rocher mais aucun d'entre eu ne bougea .
-Comment va-t-on s'en sortir Crying or Very sad
Plus le temps passais moins on avait désepoir de s'en sortir , surtout que la grotte contenait des humains , et des pokémons dangereux .
Je me souvenut que je possédais l'attaque soin mais je ne savait pas si la team rocket me l'avait dérobé ...



Dernière édition par Jiru le Mar 18 Sep - 17:07, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

32 Re: Un refugié dans l'île le Mar 18 Sep - 16:14

Fantassia

avatar
Aventurier
Aventurier
Gaïa se reprit vite. Elle observa son entourage. Le mal était passé. Il fallait alors sortir. Par n'importe quel moyen. Vite, il fallait trouver une solution. Elle était complètement perdue dans ses pensé. Puis, elle finit par trouver la solution. La meilleur serait de mettre en rogne Jiru, et qui sait, il utiliserait certainement son attaque Psyko avec un peu plus d'effet. Elle allait lui dire tout ce qu'elle avait sur le cœur. Même si elle comptait largement abuser.
-Ridicule... Tu est trop nul... Tu n'aura jamais assez de force pour la suite. Tu mourra, sans pouvoir te venger de ce Teamroket. C'est ce que tu veux? Vivre dans la honte et la fuite, jusqu'au jour dernier? Et au tout dernier moment, tu haïra le monde de t'avoir mis au monde! Et si tu n'est pas incapable, dégage moi ces minables de rochers!
Qu'espèrait-elle? Que ce Jiru se laisserait prendre? Ça ne pouvait pas être aussi facile... Quoique....



Dernière édition par Gaïa le Sam 22 Sep - 18:17, édité 2 fois


---------
Trois roses! Merci à Goramp!

Spoiler:




Spoiler:
Voir le profil de l'utilisateur

33 Re: Un refugié dans l'île le Mar 2 Oct - 17:57

Goramp

avatar
Srevne'l à nimda
Srevne'l à nimda
Jiru lançait une attaque Psyko sur les rochers, mais ils étaient tellement gros et presque uniforme que l'attaque ne fit rien de plus que fatiguer le petit Pokémon.

Gaïa eu l'air d'en avoir assez d'être dans cette grotte :
-Ridicule...Tu es trop nul...Tu n'auras jamais assez de force pour la suite...Tu mourras, sans pouvoir te venger de ce Timroquette. C'est ce que tu veux ? Vivre dans la honte et la fuite, jusqu'au jour dernier ? Et au tout dernier moment venu, tu haïra le monde de t'avoir mis au monde! Et si tu n'es pas incapable, dégage moi ce minable tas de rochers !
-(Ce n'est pas vraiment le meilleur moyen que de lui dire une chose pareille...), pensais-je un peu choqué de la réaction de la Noctali. Sans que Jiru n'aie le temps de faire la moindre chose, des bruits courts, répétitifs et familiers venant de derrière nous vinrent atteindre mes oreilles. En me retournant, je pus voir une silhouette bipède se tenir à quelques longueurs de queues de notre position, dans la partie anciennement occupée par les humains (Qui du coup à l'air de l'être de nouveau). Cette silhouette s'avança encore un peu.
-Tiens donc, te revoilà...Tu as amené quelques uns de tes amis dis-moi...
En face de moi, un humain vêtu de fourrure noire.

En face de moi, mon ancien dresseur.

-Viens, je ne te ferais aucun mal.
-(Il...Il rigole là ? Après tout ce qu'il m'a fait, après le nombre de fois où il m'a dit ça pour mieux me prendre en traître...)
-Vois-tu...Tu m'as donné une bonne leçon. Je sais maintenant que tu es fort, que tu défend ce et ceux que tu aime. Je sais aussi que, quoi que je fasse pour te capturer, tu t'échapperas. Je me suis donc raisonné, et je me suis décidé à ne plus te faire de mal.
Après un petit moment de réflexion, il repris :
-Je te le demande donc : redeviens mon Pokémon. Ensemble, nous pourrions de nouveau parcourir le monde, tout redeviendra comme avant.
Toutes ces paroles me touchèrent, au point que j'en oubliais le monstre ignoble et sans cœur qu'il était devenu. J'eû presque envie de redevenir son Pokémon, combattre pour faire plaisir à quelqu'un, pas pour survivre. Savoir que j'aurais toujours de quoi me mettre sous la dent quand j'aurais faim. Mais...et Gaïa ? Et Jiru ? Les abandonner, comme ça, sous leurs yeux ? Et Kirohi ? Perdre les amis que je me suis fait ? Cela me paraissait impensable. Je m'avança vers mon ancien dresseur, cherchant à lui dire que je refusais son offe sans le vexer. Je pus voir qu'il avait toujours son objet sur l'oreille, permettant de comprendre les Pokémon...et de savoir ce qu'ils pensent ! Il devait donc savoir ce à quoi je pensais ! Il n'avait cependant pas l'air au vu de son visage. Je préféra donc lui dire en face.
-Je...Je te remercie d'arrêter de me courir après. Mais...Je préfère rester avec mes amis. Je me sens tellement bien avec eux...Je ne pars donc pas avec toi. Je sais que tu comprendras.
Il eut un mouvement en entendant ça. Je crus qu'il allait quand même vouloir m'emmener de force, mais il ne fit que rajouter :
-D'accord. Si telle est ta décision, je l'accepte. Viens juste me faire un dernier câlin, pour nous dire adieu.
Je ne pus résister à la tentation de dire adieu amicalement à mon ancien dresseur. Je m'avança et il me pris dans ses bras.
-Adieu...
-Oui. Adieu.
L'humain sortit alors un arc de métal avec un trou au bout.
-(C'est la même chose que dans mon rêve !)
Il mit le bout de l'arc sur mon dos, et appuya sur quelque chose au milieu de cet arc.
-(Qu'est-ce que...?)
Mon ancien dresseur s'écarta très rapidement, avant que le même bruit violent que dans mon rêve retentisse et que je ressente une douleur atroce au niveau de mon dos. Je tomba par terre, et en baissant la tête, je pus voir...qu'il y avait un trou dans mon ventre et qu'un liquide rouge en sorte. Je n'avais jamais autant souffert. Ma vue se troublait et je ne pouvais plus bouger tant la douleur était infernale.


---------


Spoiler:

Pokédex :
Platine : 493/493
HG : 493/493
SS : 493/493
Noir : 649/649
Blanc : 649/649
Noir 2 : 649/649
Blanc 2 : 649/649
◔◡◔
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-gs.pokemonlegend.org

34 Re: Un refugié dans l'île le Mer 3 Oct - 12:20

Jiru

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
Après les paroles de Gaïa je ne s'eu quoi dire ...
Mais au moment ou j'allait enfin répondre à l'avançe de Gâïa un humain s'approcha de Goramp et discuta avec lui , Je n'entendire pas se qu'ils pouvaient bien se raconter , ils se furent un calin mais le dresseur le pris en traître et lui planta quelque chose dans le dos , Goramp n'eut pas le temps de souffrir qu'il tomab apr terre avec un liquide qui coulait le long de Goramp , je fut ptrifié car il tomba d'un seul par terre et commençait vraiment à souffrir horriblement !
-Goramp !!!! Je m'approcha précipitament vers lui en essayant de le soigner à tout prix !
-Soins ! Soins ! Disais-je les larmes aux yeux essayant de le soigner mais mon attaque soins n'était pas suffisante .La colère me pris tout de suite je me lança tout de suite à la poursuite du dresseur ...
Et quand je fut parvenut enfin à le voir en train de courir , j'utilisa Psyko sur pratiquement toutes les choses que je put voir , les objets se m'irent à lévités au dessus du sol , et d'un seul coup j'envoya tout se que je put sur le dresseur des rochers énormes , des souches et mêmes des arbres !
Je ne put pas voir si je réussis à le toucher car je tombit vite dans les pommes apèrs cette colère et cette tristesse ...

Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: Un refugié dans l'île le Mer 10 Oct - 15:33

Fantassia

avatar
Aventurier
Aventurier
-Hum? A, ben tien!
C'est après maintes actions que la Noctali vit le jour. Le soleil brillait.Une brise agréable souffla. Elle tira par le coup le Pharamp, puis ce fut le tour de Jiru. Elle les déposa sous l'ombre d'un arbre, s'en alla cueillir des feuilles rafraichissante qu'elle posa sur le front des deux Pokémons, puis alla se rafraichir le visage. Comme elle l'eut dit, ce fut une magnifique journée. Elle fit une petite balade aux alentours, ramassa deux trois champignon par personne, puis retourna au "camps" Elle bourra un arbre de bal l’Ombre et d'attaques en tout genre, et il finit par bruler. La gueule béante, elle fit cuire les champignons et les déposa sur une roche. Elle attendit quelques heures, puis, toujours pas réveillés, elle dévisagea les Pokémons, puis souffla. Elle mangea ses deux champignons et se coucha a coté du feu. Elle fermait les yeux lorsque le crépuscule arriva, et tout allait a merveille. Ce qu'elle ignorait, c'est que dans la part de Jiru, il y avait des champignons hallucinogènes...


---------
Trois roses! Merci à Goramp!

Spoiler:




Spoiler:
Voir le profil de l'utilisateur

36 Re: Un refugié dans l'île le Mer 28 Nov - 14:16

Goramp

avatar
Srevne'l à nimda
Srevne'l à nimda
-(Argh...Je...me sens mal.)
Je ne voyais rien. Pas le moindre éclat de lumière. Je ne ressentais que la douleur. Une douleur que vous ne comprenez que quand vous la ressentez : bien sûr, l'objet qu'à utilisé l'humain fait atrocement mal, mais se faire trahir, une nouvelle fois, par son ancien dresseur, au point qu'il essaie vraiment de vous tuer, ça, c'est le pire. J'étais agité de quelques spasmes, et à chaque fois que je respirais, j'avais l'impression de me refaire tirer dessus.

Je pus sentir l'herbe fraîche, le bruissement agréable des feuilles sous un petit vent, des Nirondelle, Etourmi et autres Roucool qui piaillent ainsi qu'une...touche de frais sur mon front. Lorsque j'ouvris les yeux, je vis le ciel d'un rose-orangé au dessus de moi. Je resta un long moment à le contempler, sans me soucier du reste, comme dans un rêve, jusqu'à ce que je baisse ma tête pour finalement revenir à la réalité. Du sang coulait depuis ma blessure depuis un moment pour en faire une flaque sous moi. Je m'assis difficilement, douleur oblige. Je vis ensuite Gaïa qui dormait et Jiru qui était allongé par terre.
-(Mais où sommes nous...?)
J'essaya de me lever, mais rien que bouger le moindre membre me fit mal, ce qui me découragea à le faire. Je vis alors quelques champignons cuits sans doute avec le feu allumé juste devant moi, et ce fut non sans mal que je pus en prendre une bouchée. Ils étaient délicieux. Après avoir mangé, je décida de contempler de nouveau le ciel en me perdant dans mes pensées...


---------


Spoiler:

Pokédex :
Platine : 493/493
HG : 493/493
SS : 493/493
Noir : 649/649
Blanc : 649/649
Noir 2 : 649/649
Blanc 2 : 649/649
◔◡◔
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-gs.pokemonlegend.org

37 Re: Un refugié dans l'île le Mar 4 Déc - 18:17

Jiru

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
J'ouvrit les yeux mais étant très faible les rayons de la lune me firent un peu piquer les yeux , j'ouvrit enfin mes yeux grands , j'aperçus Gaia dormir paisiblement vers un arbre , et ce fut le tour de Goramp , il semblais souffrir terriblement , il avait quelque chose dans ça bouche , je regarda près de moi et je vit des champignons sûrement cueillis par Gaia car elle , seule était en état de le faire .

Je les dégusta ...
-Hmm ! Ils sont vraiment délicieux , je voudrais tellement remercier Gaia pour ce don , mais elle dort paisiblement je ne voudrais pas la déranger . Disais-je d'une voix assez faible.
Je m'allongeais quelque instant , je fermis les yeux . Après quelque minutes je les rouvrit . Je vit une forme noire un noir maléfique allongée , il ressemblait à toutes les choses horribles que je connut jusque ici , il souriait machiavéliquement , il se leva d'une manière très fantomatique , je fut tétanisé par ce que je voyait .
A la place de Gaia il y avait aussi une chose diforme noire avec des yeux perçants et sanglants .
La forme à la place de Goramp se leva, du sang sortit de sa bouche avant de me dire :
-Tiens, j'ai encore trèèèèèèèèèèèès faim...
Je cria , et , je voulut essayer une attaque contre ces deux choses mais j'était trop faible pour agir , je me repris et malgré les souffrances , j'utilisa une puissante attaque Psyko encore plus puissante que la fois que j'était remplit de haine contre l'humain !
-PSYKO !!!! Retourner d'où vous venez immonde créatures ! Hurlais-je
Après plusieurs attaque et tentative , les attaques semblaient avoir aucun effet sur eux !
-Je crois que m'a dernière heure est arrivée ...

Voir le profil de l'utilisateur

38 Re: Un refugié dans l'île le Lun 10 Déc - 17:28

Fantassia

avatar
Aventurier
Aventurier
Du sang
Gaïa ronça les sourcils. Franchement, quel acte pueril. Se laisser prendre au jeu est tentant... Mmmhh... Gaïa mordait profondément, le sang, rentrait dans sa gueule, passa dans ses babines, carressa ses papilles. Elle n'arrivait pas à lacher Jiru, la tentation fut trop bonne. Elle ressera son etreinte, ne laissant aucune chance à sa nouvelle proie de s'échapper. Elle possa brusquement sa puissante patte droite sur le corps de Jiru et tira, tira... Ah, elle ne pouvait plus s'arreter. Le sang, ce gout qui pénétrait délicatement partout, Gaïa respira mal, son coeur batit encore plus fort, elle s'exita, ses yeux se couvrèrent de rouges, ses dents se découvrèrent encore plus, elle tira encore plus, et sembla presque arracher le bout de peau qu'elle avait mordu. Elle ne savait plus ce quelle faisait, elle faisait soufrr cette créture, le plaisir montait à sa tête, le gout du sang, elle l'appréciait pleinement. Elle savait que la tenation était trop forte. Elle n'y arrivera pas, elle le sent... Pourtant, d'un bref geste, elle recula si brusquement et si rapidement qu'elle s'écrasa contre une roche. Elle respira rapidement et repris son souffle.




Dernière édition par Gaïa le Lun 7 Jan - 18:37, édité 1 fois


---------
Trois roses! Merci à Goramp!

Spoiler:




Spoiler:
Voir le profil de l'utilisateur

39 Re: Un refugié dans l'île le Dim 16 Déc - 12:40

Goramp

avatar
Srevne'l à nimda
Srevne'l à nimda
Je pensais...à tel point que je manquais de m'endormir. Je m'en retint, et, goinfre comme je suis, les champignons n'avaient fait que m'ouvrir l’appétit.
-Tiens, j'ai encore trèèèèèèèèèèèès faim...
Juste après, Jiru hurla :
-PSYKO !!!! Retournez d'où vous venez immondes créatures!
J'ai failli sortir une remarque acerbe avant de me souvenir que Jiru n'était pas facilement irritable et même un peu timide. Il avait l'air vraiment perturbé, comme si des ennemis tournaient autour de lui. Avec l'attaque qu'il lança, il ne fit que tourner des tas de feuilles dans tous les sens. Je ne vis que maintenant que Gaïa était réveillée. Après un rapide coup d'oeil, je remarqua qu'elle n'avait pas l'air enchantée de voir Jiru comme ça, et crut aussi que Jiru s'adressait à nous :
-Ah ouais? Et toi tu vaux pas mieux!
Le petit Pokémon continua d'attaquer les feuilles mais continua à paniquer :
-Je crois que ma dernière heure est arrivée ...
-T'as pas tort!
-(C'est pas vrai...Pourquoi les femelles sont-elles si sadiques ?)
Mais au lieu de juste dire ça, la Noctali fonça sur Jiru et le mordit à l'épaule très profondément.
-(Elle est malade !)
Malgré ma blessure, je réussis à sauter vers eux et à les séparer d'un coup de poing. A cause de la douleur, je tomba juste après, sans pour autant être KO, en regardant Gaïa d'un air à la fois colérique et désemparé.


---------


Spoiler:

Pokédex :
Platine : 493/493
HG : 493/493
SS : 493/493
Noir : 649/649
Blanc : 649/649
Noir 2 : 649/649
Blanc 2 : 649/649
◔◡◔
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-gs.pokemonlegend.org

40 Re: Un refugié dans l'île le Mar 18 Déc - 16:46

Jiru

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
Continuant de me débattre un Spectre bondit vers moi et me morda l'épaule !
-AAaahhh !! criait-je
Avec cette morsure , je repris mes esprits et j'aperçus Gaïa qui me mordait l'épaule . Je me rendait compte que les paroles que j'avait prononcé envers les Spectres étaient sur Gaïa et Goramp. Goramp nous séparat , je tombit par Terre en sueur la peur en moi était toujours présente , surtout que je regardais les yeux de Gaïa qui semblait être vraiment en colère !
-Désolé , j'ai eu des hallucinations je crois ...Je n'osais plus paler tellement j'avait honte .Je ne voulais plus cosez de problème , je partis donc dans la direction qui était derrière moi .


---------
Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: Un refugié dans l'île le Ven 11 Jan - 19:11

Fantassia

avatar
Aventurier
Aventurier
Aux paroles de Jiru et à tout cela, Gaïa bouillonait au fin fond de son coeur, à la fois frustré et honteuse. En colère contre le monde, elle affichait un regard mélangeant haine et desespoir.

Comment ça, Jiru avait eu des illusion?

Gaïa était en colère car Jiru l'avait offensé, et l'intervention subite de Goramp, l'abbandon de sa proie, et à tout cela, un souvenir lui hanta l'esprit.

Maître, qu'êtes vous-devenus?

Sans lui, elle se demandait si elle n'était pas un chien errant, à la recherche de nouvelle terres toujours plus riches, ou se lançant à la poursuites de grains de sable sur une mer d'ennuis. En réalité, elle se savait minable. Elle n'était pas ce qu'elle voulait, un lion ruggisant, défendan fièrement ce qu'il lui appartient, mais tout cela en était autrement, elle devint triste à cette pensée. Aujoud'hui, elle était loin du renard qu'elle était auprès de son maître, elle se pensait si minable, fourmie.

Non, aller reprend-toi. Ne sombre pas. L'Esprit des Chiens fous dort en toi. Tu as juste à le réveiller.

Devenir un chien fous, la solution? Gaïa pensait que oui. Folle, elle oublierait ces instants passés, tristes, lui plombant la vbie, et ce poid lourd des anées sommeillants sur son dos, oui, cela ne pouvait plus durer. Une voix au fin fond d'elle lui dit: "Tu as juste à fermer les yeux." Elle les ferma, obéissant, perdant tout espoir. Elle les rouvrits, devenus noirs, elle se jetta sur Goramp et planta ses crocs dans la chose en face d'elle: Son épaule.

Gaïa, reprend toi, sinon Goramp va mourir...

Elle fut coupée.

Nous somme le chien fou, rien ne pourra le sauver!

(C'est Psychologique, non?)


---------
Trois roses! Merci à Goramp!

Spoiler:




Spoiler:
Voir le profil de l'utilisateur

42 Re: Un refugié dans l'île le Ven 25 Jan - 23:00

Kirohi

avatar
Admin droguée au nutella ♫
Admin droguée au nutella ♫
Kirohi ouvrit les yeux avec lenteur. Elle se sentait lourde, fatiguée et ses pattes semblaient être faites de coton. Quelque chose en elle criait qu'il allait se passer quelque chose aujourd'hui, et pas une anecdote. Dans un immense bâillement, la noiraude se décida enfin à se lever. La feunarde sortit de sa grotte, avec comme idée en tête de se changer les idées.
Cela faisait peut être quelques heures qu'elle errait sans but précis, elle devait avoir fait presque le tour de l'archipel quand elle s'approcha d'un endroit qu'elle n’appréciait pas vraiment; la cave nord. Même abandonnée, celle-ci sentait les humains à pleines narines, non, elle n'irait pas.

Hurlement

Attirée par le bruit elle s'approcha tout de même et croisa un...un jirachi ? Croyant à un illusion, elle l’ignora et continua son chemin. Ce qu'elle vit la cloua au sol. Voir Goramp en mauvaise position n'était pas une nouveauté mais voir le pharamp le pelage tâché de sang et attaqué par son "amie" la noctali ça, s'était bizarre. Elle bouillonnait, le regard de la renarde s'assombrit tandis qu'elle poussait un cri rageur en lançant un lance-flamme à l'autre. La noiraude, le pelage hérissé, les babines retroussées et les crocs sortis, s'approcha à pattes d'absol dans un grognement mauvais.
"Elle mérite juste de crever."


---------
Un jour, les flemmards domineront le monde !
Mais pas maintenant...la flemme.






J'ai quatre roses, merci à Goramp ^^
Voir le profil de l'utilisateur

43 Re: Un refugié dans l'île le Sam 26 Jan - 10:03

Goramp

avatar
Srevne'l à nimda
Srevne'l à nimda
Gaïa eu un moment d'hésitation, ou plutôt de réflexion. Son regard semblait dépité, comme si elle en avait marre de tout ce qu'il se passe. Elle ferma les yeux pendant quelques secondes avant de les rouvrir, mais elle semblait...différente. Et pour cause, après avoir gravement blessé Jiru, elle me fonça dessus avant de me planter ses crocs longs et pointus dans les épaules. Cette fois, j'avais atteint le seuil maximal de douleur avant la mort. Je n'en pouvais plus, j'hurlais, me débattant comme je pouvais, mais la douleur m'empêchais de tenter quoi que ce soit.
-"Pourquoi...POURQUOI GAÏA ?!" hurlais-je les larmes à l'œil.
Le désespoir me tenaillait, quand le monde entier s'acharne sur vous, vous n'avez qu'une envie : que ça finisse au plus vite. J'arrêta alors toute résistance, me disant que mon destin serait de finir tué...par une amie, amie avec qui nous avons surmonté tant de choses...Mais non. Il n'y a que des trahisons. Je ferma les yeux, sentant mon heure venir, quand une voix familière, que je n'avais pas entendu depuis un moment, feula :
-Elle mérite juste de crever.


---------


Spoiler:

Pokédex :
Platine : 493/493
HG : 493/493
SS : 493/493
Noir : 649/649
Blanc : 649/649
Noir 2 : 649/649
Blanc 2 : 649/649
◔◡◔
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-gs.pokemonlegend.org

44 Re: Un refugié dans l'île le Ven 15 Fév - 19:01

Syfy

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
Il était une fois un Syfy qui marchait tranquillement les mains dans les poches. Le ciel était dégagé, la brise était très douce. Très bonne chance de trouver enfin un machin à expérimenter, les bêbetes se montrent juste un peu en plein soleil. Ils sont attirés par la chaleur. Or aujourd'hui, il sentait qu'il allait faire une des découvertes les plus tentantes. Il ne savait pas ce qà quoi il devait se préparer, mais il était impatient. Il avait beau chercher dans le moindre coin de prairie, rien ne lui venait, et il était las de se laisser porter par ses jambes. Il lui vint à l'esprit que sa géniale intuuition se troumpait une fois de plus. Il regarda le soleil, celui-ci lui parrut étrangement haut dans le ciel. Se fiant à son esprit pensif, il décida de partir pour une grande randonée en montagnes, au cas ou il trouverait un sujet d'étude du moins il espere moins lassant que le reste des choses sur cette fichue île ou il s'était tenue si peu de temps, et déjà il s'ennuyait violemment à mourir. Puis il surpris une scène des plus étranges, voyant derrière un arbre une renarde noire ivre de colère. Ah! Enfin un bon sujet d'étude. Ce sera une étude passionnante. Cette renarde semblait être feunarde. Ils étaient rare et de tous ceux qu'ils avaient été apperçus par Syfy, il n'y en avait pas. C'était donc son premier. Il en bavait d'avantage: L'étudier, c'était tout ce qu'il voulait. Sans appercevoir de la raison de sa colère, de la noctali à terre, et du pharamp ainsi que du Jirachi préssent... Il apparut, se tenant contre un arbre, celui d'ou il observait secretement la scène.

-Je doutes que le moment soit idéal, chère renarde, mais n'appricèriez pas ma compagnie pour vous étudiez, cela ne vous rapporteras pas spécialement mais vous êtes un parfait sujet d'étude.

Voir le profil de l'utilisateur

45 Re: Un refugié dans l'île le Dim 10 Mar - 8:34

Jiru

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
Continuant ma direction , le vent souffla brusquement, je me retourna car j'avaits du mal à quitter mes amis malgré l'agressivitée de Gaïa. Soudain je l'aperçut en train de bondir sur Goramp lui mordant l'épaule ! Je voyais Goramp souffrir terriblement , je paniquais ne savant quoi faire , car il ne me restait plus beaucoup d'énergie après tout ce qu'il sait passé .
Goramp avait les larmes aux yeux .

Allez ! Reprend toi Jiru ! pensais-je .

Je retourna sur mes pas à toute vitesse , je m'interposa entre Goramp et Gaïa , je lança l'attaque Psyko sur Gaïa malgré mes blessures .J'était remplit de colère auprès de Gaïa !

Gaïa mais qu'est ce qui te prend ?! hurlais-je d'une voix épuisé .

Je me retourna vers Goramp espérant que la morsure de Gaïa ne lui est pas été trop fatale . J'aperçut beaucoup de sang sortir de l'épaule de Goramp , je détestais le sang , c'est l'une de mes plus grandes peur .

G..Goramp est-ce que ça va .. je peux faire quelque chose pour t'aider ? bégayais-je .

Je paniquais car il y avait de plus en plsu de sang , tout ce que j'espèrais c'était que quelqu'un vienne nous aider je ne pouvais plus faire quoi que se sois car j'avait utilisé mes dernières forces avec l'attaque Psyko ...


---------
Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: Un refugié dans l'île le Dim 10 Mar - 23:52

Goramp

avatar
Srevne'l à nimda
Srevne'l à nimda
Gaïa mais qu'est-ce qui te prend ?!
Même si je ne le connais que depuis peu, je reconnus la voix de Jiru et sentis qu'il me séparait de Gaïa. Comme je m'étais relâché, je ne pus pas me rattraper et j'eus le souffle coupé quand je tombais à terre.
G...Goramp est-ce que ça va .. je peux faire quelque chose pour t'aider ?
Je ne pouvais plus parler et j'avais terriblement mal. Je devais sans doute être en piteux état, couvert de sang. Pendant quelques minutes, je restais les yeux fermés, me demandant si tout cela ne pourrait être qu'un rêve -ou plutôt cauchemar. Je me demandais aussi comment ceci aurait pu être évité...Les humains. Mon ancien dresseur...S'il ne m'avait pas tiré dessus, peut-être aurais-je pu survivre à l'assaut de Gaïa ? Mais pourquoi m'avait-elle attaqué ? Elle a toujours eu un fort caractère mais...bref, le moment n'était pas bien choisi pour essayer de comprendre les femelles. Par dessus la colère contre mon ancien dresseur, la tristesse de se séparer de ses amis pour toujours. Kirohi...le premier Pokémon que j'ai croisé à mon arrivée sur l'archipel. Et tous les autres...Lorsque je rouvris les yeux, je vis d'abord tout flou avant que ma vue ne s'améliore un peu. Je ne voyais toujours pas bien, mais je pouvais distinguer les formes. Ainsi, je pus voir Jiru vers moi qui me regardait l'air inquiet. Je parvins même à dire :
-"Ne...t'inquiète pas"
Malgré ces paroles, je savais que c'était fini, je regarda tour à tour Jiru, Gaïa, un peu plus loin et Kirohi qui venait d'arriver. Je leur fit un sourire, avant qu'un filet de sang ne sorte de ma bouche et que je sente toutes mes forces m'abandonner. Le froid s'insinuait dans mon corps, j'avais l'impression d'être compressé à cause du manque d'air dans mes poumons. Je sentais que je ne contrôlais plus mon propre corps et j'eus l'impression de m'endormir. Lors du dernier soupir, je réussis à articuler :
Adieu...

Les yeux du Pharamp noir devinrent vitreux.
Goramp était mort.



Dernière édition par Goramp le Lun 11 Mar - 20:21, édité 1 fois


---------


Spoiler:

Pokédex :
Platine : 493/493
HG : 493/493
SS : 493/493
Noir : 649/649
Blanc : 649/649
Noir 2 : 649/649
Blanc 2 : 649/649
◔◡◔
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-gs.pokemonlegend.org

47 Re: Un refugié dans l'île le Lun 11 Mar - 13:42

Kirohi

avatar
Admin droguée au nutella ♫
Admin droguée au nutella ♫
Quand un petit pikachu apparut dans le champ de vision de la feunard, elle l'ignora totalement mais quand celui-ci vint lui parler, elle ne put empêcher un grognement franchir la barrière de sa gorge. D'un coup de lance-flamme bien placé , Kirohi l'envoya voler loin d'elle. Puis elle reporta son regard vers la scène, qui avait été rejointe par le jirachi de tout à l'heure. Quelque chose n'allais pas. L'odeur métallique du sang était déjà forte mais maintenant elle se fessait quasiment omniprésente. Fronçant le museau, elle fixa le pharamp allongé sur le sol. De la où elle était, elle ne pouvait pas voir si il respirait mais il avait bien les yeux fermés.

La feunarde arriva à son niveau quelques secondes après qu'il ait ouvert les yeux. Son soulagement fut de courte durée. Kirohi vit un filet de sang sortir de la bouche de Goramp. Elle écarquilla les yeux.
Adieu...
Kirohi laissa échapper un petit hoquet à ce mot.
Elle vit ses yeux devenir vitreux.
Les pattes lourdes, elle s'approcha du pokémon qu'elle avait sauvé de nombreuses fois et qu'elle appréciait. Elle se pencha et enfouit sa truffe dans la nuque du défunt dont l'odeur se drapait de celle de la mort. La tête basse, la feunarde recula d'un pas, leva la tête vers le ciel. Elle ne comprenait pas.
Pourquoi son coeur semblait être pris dans un étau ? Elle avait mal.
Pourquoi la seule personne à laquelle elle s'était attachée mourait ? Elle se sent comme condamnée à la solitude.
Et surtout...Pourquoi lui et pas un autre ? Il ne méritait pas ça.
Toute animosité envers la noctali envolée, la noiraude vint s'allonger auprès de lui, tremblante, puis posa son museau dans son cou.
*Je penserais toujours à toi...*


---------
Un jour, les flemmards domineront le monde !
Mais pas maintenant...la flemme.






J'ai quatre roses, merci à Goramp ^^
Voir le profil de l'utilisateur

48 Re: Un refugié dans l'île le Jeu 14 Mar - 17:18

Syfy

avatar
P'tit(e) nouveau(elle)
P'tit(e) nouveau(elle)
Syfy fut choqué de toute la scène. Un triste théâtre de guerre, moi j'vous l'dit. Il ne savait pas que faire. Aparrement, cette Noctali avait tout enclanché. C'était de sa faute. Comment... Comment s'imaginer ça? Elle avait arraché une vie! UNe vie, mais pas n'importe laquelle. Il se doutait bien que elle connaisait Pharamp. Et pourtant... Comment avait-t-elle pu? Comment? Elle avait tué son ami! Une traitresse de la pire espèce ne ferais jamais une chose pareille. Dans un moment de folie, certes, mais Noctali avait envoyé son seul ami dans l'au-dela. Il grogna lorsque la fenarde lui envoya une attaque, et fut mis KO sur le coup. Que dire... Que faire? Il avait un coeur de pierre. Il avait un coeur qui ne ressentait que rarement des émotions, il avait un coeur stupide et solitaire, qui se plaisait à faire soufrir les autres, à s'enrichir de connaisances, à tout savoir au dépent des autres, un coeur insensible à un pauvre enfant qui aurait vu sa famille mourir devant ses yeux, un enfa²nt sans rien pour vivre, il s'en ficherait, s'en moquerait, et même si il semblait mignon, à l'interieur, c'éait un démon qui ne se souciait guère des autres. Alors vous croyez que ça l'atteindrait ce genre de scènes? Non. Il sera impénétrable. La noctali semblait morte de tristesse, elle avait repris ses esprits, ou du moins semblait.

Alors, Syfy équisa un sourire et se dirgea clopin-clopant vers la Noctali. Elle frémit à son contact. Il la savazit psychologiquement affaiblie, facilement manipulable, et il savait que jamais il ne pouvait rater une telle cible. Une noctali, manipulée, ça donnait un beau petit plat. Facile, il suffisait qu'elle se mette au service de Syfy. Quoi de plus simple! Il suffisait tout simplement que Syfy profite de la situation.

Gaïa s'écroula. Elle avait tout perdu. Son maître, elle avait un jour ressentit une terrible émortion dans la poitrine, une douleur insuportable, qui l'avait torturé longtemps, elle n'en avait jamais su la cause, mais le soir elle s'était apaisée dans la sombreté du ciel, et elle avai su qu'il avait péri. Et cela, depuis bien longtemps, elle s'en doutait, mais l'espoir subsistait. Et aujourd'hui encore, elle sait que cela ne servirait à rien d'esperer qu'il revienne. Depuis, elle n'avait rien eu de cher. Sauf ce petit Goramp. Elle l'avait bien chéri. Il avait beaucoup conté pour elle. Et de ses propres pattes, elle l'avait assasiné, de ses propres crocs, elle avait sentit son sang de sa propre gueule, et tout cela... C'était surement un cauchemard.

-Mais qu'ai-je fait?


Elle entendit un Pikachu arriver, et lui chuchoter des mots à l'oreille. Elle s'éloigna avec lui, qui ignora alors la renarde.

Toute sa vie était détruite.

[Gaïa et Syfy partent du rp]

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum